« Félix Tshisekedi très favorable au glissement », selon les câbles de C-NEWS

0
222

Cependant, l’homme choisit de se cacher derrière le refus des églises catholique et du Christ au Congo d’entériner, la CENI version Union sacrée.
Des éléments de langage ont été donnés aux communiquants de l’Union sacrée en’ vue de commencer dès maintenant à prêcher le glissement, tout en pointant du doigt accusateur l’église catholique et l’église du Christ au Congo comme responsables, alors que Félix Tshisekedi en personne saluait déjà le glissement dans les couloirs de l’Union sacrée.

« Nous devons communiquer en sorte que l’opinion se rende compte que le glissement ne vient pas du président ni du gouvernement, mais par le fait des églises catholique et du Christ au Congo, qui ont refusé de faciliter la mise en place de la CENI, même si ce glissement profite au président de la République », a prévenu l’un des stratèges de Félix Tshisekedi, qui se frotte les mains en ces termes : »le président de la République avait déjà prédit ce glissement, pendant son séjour à l’Est, à travers son appel de pied disant que la CENI constatera la faisabilité ou pas des élections en 2023, et en suite ensemble nous verrons quelle position prendre si jamais on ne venait pas organiser ces élections ».

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA