RDC : Les actifs miniers et pétroliers de Dan Gertler récupérés par l’État évalués à un peu plus de 2 milliards $ (André Wameso)

0
65

Les actifs miniers miniers et pétroliers du groupe Ventora récupérés par l’État congolais, à la suite de la signature d’un accord entre le gouvernement et le propriétaire de cette entreprise, Dan Gertler, sont évalués à un peu plus de 2 milliards de dollars américains.
C’est ce qu’a fait savoir le directeur de cabinet adjoint du chef de l’État en charge des questions économiques et financières, André Wameso, au cours du briefing presse de ce jeudi 04 mars 2022 à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

D’après lui, ces actifs miniers et pétroliers sont les blocs pétroliers 1 et 2 du lac Albert mais aussi la mine de Moku Beverendi.

« Nous étions guidés par la vision du président de la République de se réapproprier nos richesses. C’était ça l’objectif principal. Ce qui restait dans le sarcelle, on va dire, du groupe Gertler, ce sont les deux blocs pétroliers du lac Albert ; blocs 1 et 2, la mine d’or qui est juste à côté de celle de Kibali ; Moku Beverendi et le gisement de fer de Banalia. Au moment où nous étions en train de négocier, ces actifs miniers et pétroliers étaient évalués à 2 milliards de dollars, un peu plus », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, le gouvernement de la République et l’homme d’affaires Israëlien Dan Gertler ont signé un contrat, le 24 février dernier. La signature de cet accord permet à la RDC de récupérer les actifs miniers et pétroliers du groupe Ventora mais aussi de mettre fin au litige entre l’État et cette entreprise.

Prince Mayiro